Etapes illustrées de randonnées

Les habitués de BaladesEnNormandie.fr ont déjà remarqué une nouvelle icône dans la page des téléchargements de certaines randonnées. Cette icône symbolise le fichier PDF des étapes du circuit.

Le diaporama qui illustre les randonnées depuis mai 2018 est composé d’un répertoire de photos d’illustration du circuit, et d’un fichier texte avec les commentaires de ces photos. Il était donc tout à fait possible de rédiger un script qui utilisait ces éléments pour produire automatiquement un fichier PDF qui viendrait compléter l’autre fichier PDF, celui de la carte de la randonnée.

Eh bien c’est fait ! Le script fonctionne, et il est donc possible d’enregistrer ou d’imprimer les étapes illustrées du circuit, avec les commentaires qui vont bien, pour profiter au mieux de sa randonnée !

A ce sujet, si vous photographiez quelque chose que vous remarquez sur l’un de ces circuits, envoyez-nous la photo et votre commentaire, nous les ajouterons aux nôtres !

Voilà un exemple avec un extrait du fichier PDF des étapes illustrées de la randonnée de St-Aubin-sur-Gaillon :

Faut-il avoir peur des tiques en randonnée ?

Nous entendons parfois des marcheurs manifester leur crainte des tiques pendant une marche sur des chemins envahis de hautes herbes ou encombrés de branches d’arbustes. La tique en elle-même n’est pas inquiétante : c’est un acarien ridicule de 3 à 6 mm, dont la piqûre n’est pas douloureuse. Ce qui fait peur c’est la maladie de Lyme, transmise par la morsure de la tique… Il y a de nombreux articles à ce sujet, l’idée ici est de simplement partager l’expérience d’un randonneur.

Où risque-t-on de croiser des tiques pendant nos randonnées ?

En Normandie, on peut rencontrer des tiques sur les brins d’herbe, de graminées, de fougères… Malines, elles ciblent les lieux où les chances de rencontrer un hôte sont les plus favorables : les clairières herbeuses en forêt où les cervidés viennent brouter sont idéales. Les herbages à proximité des rivières ou des étangs. Ce sont des lieux à éviter pour la pose, allongés directement dans l’herbe… On en trouve aussi sur les branches basses des chemins…

C’est dangereux une tique ?

Les tiques sont les vecteurs de nombreuses pathologies en raison des micro-organismes transmis lors de la piqûre. La maladie la plus inquiétante est la maladie de Lyme. Le Dr Philippe GORNY explique les symptômes de cette maladie dans son article du 20 juin 2019 sur Paris-Match : « Une phase d’incubation silencieuse de trois à trente jours suit cette piqûre, qui peut passer inaperçue. Apparaît alors un érythème migrant : c’est une tache cutanée rouge qui s’étend vers la périphérie (jusqu’à atteindre 5 centimètres de diamètre) et peut prendre l’aspect d’un halo rouge. Elle ne gratte pas, ne s’accompagne pas de fièvre et se situe sur la moitié inférieure du corps (abdomen, jambes). Elle disparaît en quelques semaines. Plusieurs semaines ou mois plus tard, des manifestations neurologiques ou rhumatologiques (rarement cutanées, cardiaques ou musculaires) se développent et progressent plus ou moins rapidement. Une arthrite du genou est fréquente (90 % des cas), de même que l’inflammation d’une racine nerveuse de la moelle épinière (radiculite) d’un seul côté, à l’origine d’une douleur qui ressemble à celle du zona. Parfois existent une paralysie faciale (surtout chez l’enfant), des signes méningés, exceptionnellement des signes cérébraux. L’état général est le plus souvent conservé. »

Comment éviter tout problème ?

Je pratique la randonnée, le bivouac, le bushcraft. A la belle saison, je me trouve de temps en temps accompagné de tiques, sur les mollets en particulier. Et je suis en très bonne santé 😉 Mais je suis quelques règles :

  • En fin de randonnée, inspection systématique du corps. Si on est seul, on utilise un petit miroir (indispensable en bivouac) et on cherche partout, en particulier sur la partie inférieure du corps. Si on est deux, une recherche mutuelle est plus rapide, (et plus sympa 😉 )
  • je retire la tique avec un tire-tique, une pince à épiler… au plus près de la peau et en tournant la bestiole dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il ne faut surtout pas arracher sa tête qui resterait dans la peau.
  • Une fois tique extraite, je désinfecte la peau.

Si vous n’avez pas réussi à ôter la totalité de la bête, consultez un médecin. Si dans le mois qui suit la plaie reste rouge, ou que vous manifestez de la fatigue, de la fièvre, des douleurs articulaires… consultez !

Mais pour conclure, ce n’est pas un insecte qui nous empêchera de marcher dans la nature, de bivouaquer… en particulier en Normandie qui n’est pas une région infestée par les tiques ! Bonnes randos !

Randonnée sur les quais de Rouen pendant l’Armada

Vous avez envie de marcher et de profiter du rassemblement de voiliers organisé à Rouen ? Voici un circuit qui concilie les deux sur une dizaine de kilomètres le long des quais de Seine.

Nous commençons par marcher sur le chemin qui fait le tour de l’île Lacroix. Nous rejoignons ensuite la belle promenade aménagée sur les quais de la rive droite et découvrons les premiers voiliers. Nous traversons la Seine sur le Pont Flaubert, et allons jusqu’à la pointe de la presqu’île Rollet. Nous revenons par les quais de la rive gauche, là aussi bordés de somptueux navires. Les navires de l’Armada ne sont pas visibles sur le diaporama qui rassemble des photos de novembre 2018. En voici donc ci-dessous quelques-unes prises en juin 2019.

Tous les détails de ce circuit : https://baladesennormandie.fr?idext=1967

El Galeon est la réplique d’un galion espagnol du XVIe siècle conçu et construit par Ignacio Fernández Vial.
Le Dar Mlodiezi. Ce voilier a été construit en 1981 dans les chantiers navals de Gdansk pour remplacer la frégate Dar Pormoza, navire-école de la marine polonaise.
Le Cisne Branco est le navire école de de la marine brésilienne, et le vaisseau ambassadeur d’une nation, construit à l’occasion des célébrations du 500e  anniversaire de la découverte du Brésil.

Mises à jour dans BaladesEnNormandie.fr

Nous mettons à jour quelques fonctionnalités de la plateforme de randonnées BaladesEnNormandie.fr :

– Nous multiplions par 4 la définition des vignettes d’illustration des randonnées. Il s’agit des vignettes des randonnées anciennes qui ne bénéficient pas de diaporama. 200 vignettes ont été actualisées et nous allons continuer dans les jours qui viennent.
– Nous avons modifié le processus d’émission de tweets automatiques. Nous utilisons désormais l’applet IFTTT « Email with attached photo posted to Twitter », activé depuis une page php. Nos tweets sont donc désormais accompagnés de la vignette qui correspond à la randonnée évoquée dans le tweet.

https://twitter.com/BaladesNdie

Nouvelles cartes PDF des circuits

De nombreux marcheurs ne choisissent pas le format GPX pour suivre le circuit de leur rando, mais préfèrent la carte papier imprimée à partir d’un fichier PDF.

Nous étions parfois interpellés sur la précision de ces cartes à imprimer. J’ai donc décidé de reprogrammer le script qui crée ces cartes lorsque vous cliquez ici :

Le processus de fabrication de ces cartes est un peu plus lent, mais le résultat est au mieux de ce que l’on peut obtenir. Qui dit nouveau script, dit bug… Si vous rencontrez un problème avec ces cartes à imprimer, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Randonner avec son chien

Quand son chien est du genre sportif, qu’il a été entraîné progressivement, il peut être un sympathique compagnon de randonnée avec lequel les liens seront encore resserrés par cette passion partagée.

Je ne m’intéresse ici qu’aux randonnées proposées par BaladesEnNormandie.fr, ce sont des boucles d’une douzaine de kilomètres en moyenne. Si vous souhaitez faire une randonnée de plusieurs jours en montagne, cet article ne vous concerne pas ! Rappelons-nous aussi que nous sommes responsables de nos chiens et ce qu’ils font.

Toutes les randonnées ne sont pas adaptées

Un circuit doit toujours être adapté aux capacités du randonneur le plus faible. Dans le cas de notre chien, nous allons veiller aux obstacles du parcours tels que les bords de falaise, les rochers à franchir, une échelle, une passerelle étroite… Comment va-t-il les franchir ? Dans le sac à dos ? Avec un harnais ? La simple laisse n’est pas adaptée à toutes les situations, et il vaut mieux avoir étudié le problème avant de partir…

Certains circuits de BaladesEnNormandie.fr (souvent balisés d’un parapluie vert) se font en grande partie sur petites routes de campagne. Parfaits pour continuer de randonner même les jours de pluie, ces circuits ne sont pas adaptés à nos chiens qui vont devoir rester attachés à leur laisse.

Quelle longueur de randonnée est adaptée à mon chien ? Son plaisir est d’aller découvrir les odeurs du chemin, je ne connais pas de chien qui avance en ligne droite ! En fin de circuit, il aura sans doute marché le double de ce qu’affichera votre GPS…

Attention au printemps

Le printemps est la saison des naissances. N’oublions pas que pour les jeunes animaux sauvages, les chiens sont des prédateurs, et que certains oiseaux nichent au sol…

Au printemps, l’Office National des Forêts, ONF, lance sa campagne « Gardons nos animaux sous contrôle ». Selon la réglementation, les chiens ne doivent pas s’aventurer à plus de cent mètres de leur maître en forêt. Entre le 15 avril et le 30 juin, en période de naissances, les règles se durcissent : obligation de tenir les chiens en laisse en dehors des allées forestières.

Bonne marche !

Je ne vais quand même pas vous ajouter un paragraphe pour rappeler qu’il faut prévoir à boire et à manger pour votre chien… mais serez peut-être surpris par les solutions proposées par certains commerces.

Pour les accidents, en particulier la blessure à la patte, la solution est souvent le taxi. Même dans les campagnes les plus perdues, notre expérience montre qu’on trouve toujours un taxi, même s’il faut l’attendre longtemps, et qu’il est cher. En attendant, la trousse de secours du randonneur servira aussi à son animal. Mais n’oublions pas que, même en Normandie, il y a des zones téléphoniques blanches, et qu’en cas d’accident il vous faudra peut-être porter votre chien… Le sac vide plié dans le sac à dos peut être utile.

Au plaisir de vous croiser, avec votre chien, sur les chemins de Normandie !

Rouen : un parcours découverte dans la zone humide de Repainville.

La zone humide de Repainville est un ancien site maraîcher dans lequel ont été préservés les sources, les mares, le ruisseau Repainville… Comme toutes les zones humides, c’est un endroit d’une grande diversité animale et végétale, mais aussi un écosystème fragile.

Cet espace naturel ajoute une particularité qui le rend d’autant plus rare : il est en ville ! En effet, ce qu’il faudra appeler maintenant le Parc Naturel de Repainville, se trouve à l’entrée est de Rouen, au sud de la route de Lyons, à quelques pas de notre dernière cidrerie artisanale, la cidrerie Ponpon. La ferme maraîchère de Repainville de l’association Le Champ des Possibles est installée au cœur de ce parc naturel urbain. Ses légumes et plantes aromatiques sont cultivés selon les principes de l’agriculture biologique et sont vendus à la ferme. Le Parc Naturel de Repainville appartient à la ville de Rouen.

Emplacement du Parc Naturel de Repainville – Google maps

Le 2 avril 2019, les élus ont inauguré un parcours découverte dans le Parc Naturel de Repainville. Une boucle de 1100 mètres est désormais ouverte au public, et permet de circuler entre les mares parmi les libellules, les grenouilles et les canards. Le parcours est, bien sûr, aménagé pour respecter cette nature préservée.

Le parc naturel est ouvert, mais des travaux restent programmés : un mur végétalisé va être construit le long de la route de Lyons, et une signalétique pédagogique va être mise en place sur le parcours.

BaladesEnNormandie quitte Flickr

BaladesEnNormandie est l’une des nombreuses victimes du changement de politique tarifaire du service d’hébergement et de partage de photos FLICKR. Désormais les comptes gratuits de FLICKR devront souscrire un abonnement payant, sous peine de voir leurs photos supprimées au delà de 1000.

Un coût supplémentaire pour notre plateforme de randonnées

C’est la société Smugmug, spécialisée dans les galeries en lignes de professionnels, qui a racheté FLICKR en 2018. Rien de scandaleux dans ce rachat, cette nouvelle politique tarifaire et les nouveaux services qui vont avec : l’hébergement a un coût… Mais ce sera sans BaladesEnNormandie, je ne vais pas payer les 50$ qui viendraient s’ajouter au coût hébergement de la plateforme.

Que vont devenir les photos de BaladesEnNormandie ?

Plus de 4000 photos de BaladesEnNormandie étaient hébergées sur FLICKR gratuitement. Vous allez donc voir les photos de nombreuses randonnées disparaître le 5 février 2019. Nous avions anticipé ce changement qui était annoncé, et nous avons commencé le transfert de nos photos sur le serveur de BaladesEnNormandie lui-même. J’ai développé un script qui permet de réduire la taille des photos, de les organiser par album, et de les afficher en diaporama. Le résultat est déjà visible sur les randonnées enregistrées depuis le 12 octobre 2019.

Le transfert de toutes les photos sera long, merci de votre patience et de votre soutien à BaladesEnNormandie !

[maj 19/02/2019] Nous avons commencé le transfert des albums sur Photo Station lié au domaine https://ben.rsv1.org/photo hébergé chez OVH. Nous avons donc désormais deux étages pour nos photos :

  • Une vignette pour illustrer la rando ou un diaporama de vignettes pour les randos les plus récentes.
  • Un lien vers l’album de la rando sur Photo Station. Bien entendu, nous devons insérer l’url de chaque album photo dans notre base de donnée de circuits. C’est un travail fastidieux : nous avons 506 circuits de randonnées à ce jour… Vous verrez donc les liens vers les albums arriver au fur et à mesure de l’avancée de nos saisies.

Avec tout ça, je suis devenu pointu pour la configuration de Synology Photo Station accessible par nom de domaine spécifique 😉 Si vous avez besoin d’aide à ce sujet, n’hésitez pas !

Lever de soleil sur Muchedent et sur la Varenne en janvier 2019

Une balade en forêt réduit les risques de dépression !

Le professeur Grégory N. Bratmana de l’université Stanford (USA) a mené une étude sur l’impacte de la nature sur le fonctionnement du cerveau. Résultat : le moral remonte après une balade en forêt !

En effet, lorsqu’on ressasse des idées noires, une zone du cerveau s’active : le cortex préfrontal. L’étude menée par ce professeur montre que le cortex préfrontal s’apaise après 90 minutes de marche en forêt ! Et ce n’est pas le cas lors d’une balade en ville ! Conclusion : une balade en forêt réduit le risque de dépression ! (ref Le Parisien 1/1/19)

Intuitivement, c’est ce que j’ai déjà souvent constaté : combien de fois je pars en randonnée  avec la tête encombrée de soucis professionnels ou personnels… comme tout un chacun. Et au cours de la marche, je ressens une distance qui s’installe avec ces problèmes. Mieux, il m’arrive, sans avoir même besoin d’y réfléchir, de revenir avec des solutions.  Ce phénomène avait déjà été constaté dans une autre étude des psychologues Ruth Ann Atchley et David Strayer qui montraient que la randonnée peut réduire la fatigue mentale, apaiser l’esprit et booster nos pensées créatrices.

Si nous avions encore besoin d’encouragements pour aller marcher, voilà qui est fait !